Soutenir le développement industriel des entreprises biopharma et biotech wallonnes, les épauler dans leur croissance, attirer de nouveaux investissements et stimuler davantage l'écosystème local du secteur. Telle est l'ambition du plan.

Les domaines des biotechnologies et de la biopharma en Wallonie bénéficient déjà d'une reconnaisse certaine, mise en exergue dernièrement dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

De nombreux investissements ont, par ailleurs, été annoncés dans le sud du pays: "Thermo Fisher a racheté l'unité de production belge de Novasep, Catalent a repris MaSTherCell, UCB investit sur son site de production à Braine-L'Alleud, Takeda et Kaneka Eurogentec ont respectivement mis en service une nouvelle ligne et une nouvelle unité de production, Univercells et sa filiale Exothera développent un site de production à Jumet... ", détaille le communiqué.

Essenscia wallonie et l'Awex ont décidé de collaborer afin de consolider cette renommée internationale. Les deux organismes ont signé une première convention de partenariat.

Parmi les initiatives conjointes, on peut citer la participation à des missions et des foires internationales ou encore la mise en place d'une équipe d'accueil pour entourer et conseiller les nouveaux investisseurs et les talents étrangers.

"Nous nous félicitons de ce partenariat stratégique entre l'Awex et essenscia : au cours des derniers mois, la Wallonie s'est vue confortée dans sa position d'outsider innovant dans le domaine des biotechnologies et de la biopharma. Le momentum est idéal pour favoriser l'ancrage des activités de bioproduction (...)", commente Pascale Delcomminette, administratrice générale de l'Awex.

"L'image du secteur biotech et biopharma wallon est longtemps restée associée à quelques acteurs historiques. On constate aujourd'hui un nouveau dimensionnement avec entre autres les avancées récentes en thérapie cellulaire. Cette montée d'échelle s'observe clairement dans les besoins croissants des entreprises en matière de talents, tels que des opérateurs et techniciens de bioproduction et les métiers connexes...", renchérit Frédéric Druck, administrateur délégué d'essenscia wallonie. "La collaboration avec l'Awex va nous permettre de promouvoir ce nouveau dimensionnement à l'international et d'attirer des investissements afin de renforcer cet écosystème", ponctue-il.

Soutenir le développement industriel des entreprises biopharma et biotech wallonnes, les épauler dans leur croissance, attirer de nouveaux investissements et stimuler davantage l'écosystème local du secteur. Telle est l'ambition du plan. Les domaines des biotechnologies et de la biopharma en Wallonie bénéficient déjà d'une reconnaisse certaine, mise en exergue dernièrement dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. De nombreux investissements ont, par ailleurs, été annoncés dans le sud du pays: "Thermo Fisher a racheté l'unité de production belge de Novasep, Catalent a repris MaSTherCell, UCB investit sur son site de production à Braine-L'Alleud, Takeda et Kaneka Eurogentec ont respectivement mis en service une nouvelle ligne et une nouvelle unité de production, Univercells et sa filiale Exothera développent un site de production à Jumet... ", détaille le communiqué. Essenscia wallonie et l'Awex ont décidé de collaborer afin de consolider cette renommée internationale. Les deux organismes ont signé une première convention de partenariat. Parmi les initiatives conjointes, on peut citer la participation à des missions et des foires internationales ou encore la mise en place d'une équipe d'accueil pour entourer et conseiller les nouveaux investisseurs et les talents étrangers. "Nous nous félicitons de ce partenariat stratégique entre l'Awex et essenscia : au cours des derniers mois, la Wallonie s'est vue confortée dans sa position d'outsider innovant dans le domaine des biotechnologies et de la biopharma. Le momentum est idéal pour favoriser l'ancrage des activités de bioproduction (...)", commente Pascale Delcomminette, administratrice générale de l'Awex. "L'image du secteur biotech et biopharma wallon est longtemps restée associée à quelques acteurs historiques. On constate aujourd'hui un nouveau dimensionnement avec entre autres les avancées récentes en thérapie cellulaire. Cette montée d'échelle s'observe clairement dans les besoins croissants des entreprises en matière de talents, tels que des opérateurs et techniciens de bioproduction et les métiers connexes...", renchérit Frédéric Druck, administrateur délégué d'essenscia wallonie. "La collaboration avec l'Awex va nous permettre de promouvoir ce nouveau dimensionnement à l'international et d'attirer des investissements afin de renforcer cet écosystème", ponctue-il.