Ericsson emploie environ 109.000 personnes au total, dont 53.000 en Europe et en Amérique latine. La Suède serait par contre globalement épargnée étant donné qu'elle abrite de nombreuses activités de recherche et de développement.

L'entreprise a entre-temps réagi pour indiquer qu'elle examinait sa stratégie afin de "réduire les coûts et augmenter son efficacité". Elle entend économiser 10 milliards de couronnes (1,05 milliard d'euros) d'ici mi-2018. Elle ne communique pour l'instant rien sur les pays ou les activités concernés.

Ces dernières années, Ericsson doit faire face à la concurrence accrue des Chinois d'Huawei et des Finlandais de Nokia.

En Belgique, la société dispose d'un siège à Zaventem, selon son site internet.

Ericsson emploie environ 109.000 personnes au total, dont 53.000 en Europe et en Amérique latine. La Suède serait par contre globalement épargnée étant donné qu'elle abrite de nombreuses activités de recherche et de développement. L'entreprise a entre-temps réagi pour indiquer qu'elle examinait sa stratégie afin de "réduire les coûts et augmenter son efficacité". Elle entend économiser 10 milliards de couronnes (1,05 milliard d'euros) d'ici mi-2018. Elle ne communique pour l'instant rien sur les pays ou les activités concernés. Ces dernières années, Ericsson doit faire face à la concurrence accrue des Chinois d'Huawei et des Finlandais de Nokia. En Belgique, la société dispose d'un siège à Zaventem, selon son site internet.