Celle-ci a pris cette mesure à la suite de sérieuses perturbations dans le transport depuis et vers outre-Manche. Les lettres et cartes postales peuvent elles toujours être envoyées normalement mais du retard est à prévoir.

La Belgique interdit depuis hier/dimanche le transport de passagers depuis le Royaume-Uni, craignant la propagation sur le continent d'une nouvelle souche du coronavirus identifiée outre-Manche, présentée comme plus contagieuse.

Cette interdiction vaut pour les voyages aériens et ferroviaires. Le fret reste lui autorisé par la Belgique mais pas dans les points d'accès français, ce qui signifie que le transport de marchandises pourrait tout de même fortement souffrir de la mesure.

Bpost a dès lors décidé de ne plus envoyer, pour l'instant, de paquets vers le Royaume-Uni via la procédure standard. Celle-ci, la moins chère proposée, utilise en effet le trafic de fret. Les clients qui souhaitent tout de même envoyer un colis en Grande-Bretagne doivent dès lors choisir l'option "express", qui utilise la voie aérienne, toujours autorisée pour les marchandises.

L'entreprise postale souligne qu'il reste possible d'envoyer des lettres et cartes de voeux vers le Royaume-Uni, même s'il faut tenir compte d'éventuels retards. La situation est surveillée de près, assure bpost.

Celle-ci a pris cette mesure à la suite de sérieuses perturbations dans le transport depuis et vers outre-Manche. Les lettres et cartes postales peuvent elles toujours être envoyées normalement mais du retard est à prévoir.La Belgique interdit depuis hier/dimanche le transport de passagers depuis le Royaume-Uni, craignant la propagation sur le continent d'une nouvelle souche du coronavirus identifiée outre-Manche, présentée comme plus contagieuse. Cette interdiction vaut pour les voyages aériens et ferroviaires. Le fret reste lui autorisé par la Belgique mais pas dans les points d'accès français, ce qui signifie que le transport de marchandises pourrait tout de même fortement souffrir de la mesure. Bpost a dès lors décidé de ne plus envoyer, pour l'instant, de paquets vers le Royaume-Uni via la procédure standard. Celle-ci, la moins chère proposée, utilise en effet le trafic de fret. Les clients qui souhaitent tout de même envoyer un colis en Grande-Bretagne doivent dès lors choisir l'option "express", qui utilise la voie aérienne, toujours autorisée pour les marchandises. L'entreprise postale souligne qu'il reste possible d'envoyer des lettres et cartes de voeux vers le Royaume-Uni, même s'il faut tenir compte d'éventuels retards. La situation est surveillée de près, assure bpost.