Selon l'avocat Julius Reiter, qui est le représentant légal des demandeurs, le montant des dommages subis par les personnes réunies au sein de cette action collective contre Volkswagen s'élèverait à 10 millions d'euros.

Toujours selon l'avocat, l'intérêt constant pour l'initiative montre que les clients de VW ne sont pas satisfaits des mesures prises jusqu'à présent par le constructeur automobile pour réparer les conséquences de sa fraude.

Volkswagen a reconnu avoir installé des logiciels truqueurs faussant les tests antipollution dans 11 millions de voitures dans le monde.

Selon l'avocat Julius Reiter, qui est le représentant légal des demandeurs, le montant des dommages subis par les personnes réunies au sein de cette action collective contre Volkswagen s'élèverait à 10 millions d'euros. Toujours selon l'avocat, l'intérêt constant pour l'initiative montre que les clients de VW ne sont pas satisfaits des mesures prises jusqu'à présent par le constructeur automobile pour réparer les conséquences de sa fraude. Volkswagen a reconnu avoir installé des logiciels truqueurs faussant les tests antipollution dans 11 millions de voitures dans le monde.