Selon le journal économique et financier, le laboratoire allemand Boehringer ne serait plus dans la course. Plusieurs sources estiment que Perrigo et Bayer présentent les meilleurs dossiers. Les offres de reprise iraient jusqu'à 4 milliards d'euros.

Selon le journal économique et financier, le laboratoire allemand Boehringer ne serait plus dans la course. Plusieurs sources estiment que Perrigo et Bayer présentent les meilleurs dossiers. Les offres de reprise iraient jusqu'à 4 milliards d'euros.