En images: avant Twitter, les succès et les échecs des stars du Web en Bourse

En images: avant Twitter, les succès et les échecs des stars du Web en Bourse
Twitter a annoncé sa future entrée en Bourse. Selon la presse spécialisée et les experts, Twitter vaudrait entre 10 et 15 milliards de dollars et aurait déjà levé plus d'un milliard de dollars à ce jour au cours de tours de table privés. © AFP PHOTO

Twitter: une valorisation estimée entre 10 et 15 milliards de dollars © AFP PHOTO

Twitter a annoncé sa future entrée en Bourse. Selon la presse spécialisée et les experts, Twitter vaudrait entre 10 et 15 milliards de dollars et aurait déjà levé plus d'un milliard de dollars à ce jour au cours de tours de table privés.

Facebook joue aux montagnes russes… © REUTERS

Annoncée en grande pompe, l'entrée à Wall Street en mai 2012 du groupe de Mark Zuckerberg a été délicate. Valorisé initialement à 16 milliards de dollars, soit 38 dollars par action, Facebook voit son titre chuter sous les 20 dollars au cours de l'année qui suit. L'action retrouve finalement son niveau d'introduction en juillet dernier.

LinkedIn, star de Wall Street © REUTERS

Le réseau social pour les professionnels est l'une des stars technologiques de Wall Street depuis son introduction en Bourse, en mai 2011, à 45 dollars par action. La valeur de son titre a plus que doublé le jour de son entrée en Bourse !

Groupon: descente aux enfers? © REUTERS

Le spécialiste des bonnes affaires sur internet est entré en Bourse en novembre 2011, levant alors 700 millions de dollars dans ce qui était à l'époque la plus importante introduction en Bourse d'un groupe internet depuis Google. Coté à 20 dollars sur le Nasdaq, Groupon a depuis connu des difficultés et son action n'a cessé de plonger....

Yelp en forte progression © DR

Introduit initialement à 15 dollars par action, le titre du site Yelp, spécialisé dans les critiques de restaurants ou de commerces locaux, a bondi depuis mars 2012. Yelp a racheté en octobre 2012 son concurrent européen Qype, pour 50 millions de dollars. Avec ce rachat, il est devenu l'acteur majeur du marché.

Pandora trace son sillon © Reuters

La radio personnalisable sur internet Pandora est entrée à Wall Street en juin 2011, levant 235 millions de dollars, soit 16 dollars par action. Echangé sous son prix d'introduction pendant longtemps, son titre a depuis dépassé de nouveau ce niveau. La nomination d'un nouveau directeur général a même fait bondir l'action de 12%.

Zynga a vu sa valorisation divisée par trois © Reuters

Valorisé à son introduction 7 milliards de dollars, le créateur de jeux en ligne a vu la valeur de son titre s'effondrer depuis son entrée à Wall Street en décembre 2011: offert à 10 dollars, il a fini à 3,02 dollars il y a peu. Zynga connaît de graves difficultés depuis un an.