En images: 5 villes où on peut épargner en s'expatriant

En images: 5 villes où on peut épargner en s'expatriant
Mumbai est la ville la moins chère selon le rapport de l'Economist (131e sur 131 !). Avec l'ouverture du Canal de Suez en 1869, Mumbai est devenue un port marchand très important, sa population s'est fortement accrue et la ville est devenue très cosmopolite. Aujourd'hui, avant d'être la ville la plus peuplée d'Inde, Mumbai est aussi une ville à la population fort diversifiée qui offre des belles opportunités notamment pour l'industrie cinématographique et la mode. © Getty

Mumbai (131/131) © Getty

Mumbai est la ville la moins chère selon le rapport de l'Economist (131e sur 131 !). Avec l'ouverture du Canal de Suez en 1869, Mumbai est devenue un port marchand très important, sa population s'est fortement accrue et la ville est devenue très cosmopolite. Aujourd'hui, avant d'être la ville la plus peuplée d'Inde, Mumbai est aussi une ville à la population fort diversifiée qui offre des belles opportunités notamment pour l'industrie cinématographique et la mode.

Kathmandu (127/131) © Felix Hug/LPI

Véritable porte ouverte sur la chaîne de l' Himalaya, Katmandou est une ville résolument tournée vers l'extérieur, à mille lieues des clichés de la période hippy des années 70 et du roman de Barjavel. Tout le monde n'est pas sherpa, par contre il n'est pas rare que les fonctionnaires quittent leur bureau pour travailler dehors.

Panama city (124/131) © Reuters

Les expatriés se precipitant en general vers les pays d'Amérique Centrale pour leur climat tempéré et leurs conditions de vie abordables. Et même si les habitants de ces pays travaillent 6 jours par semaine, ils savent comment se relaxer et en profiter quand le moment vient.

Bucarest (124/131, égalité avec Panama City) © Getty

La capital de la Roumanie est aussi connue sous le surnom de "Petit paris" à cause de l'influence française sur son architecture et ses grands boulevards. Bon nombre de ses bâtiments font maintenant l'objet d'une restauration minutieuse, particulièrement dans le centre historique de la ville, afin d'accueillir dignement "expats" et touristes.

Jeddah (123/131) © Ian Lloyd Neubauer

Bien des visiteurs de Jeddah sont en fait des pèlerins en route vers La Mecque. Mais ceux qui s'y attardent découvrent une ville abordable, qui offre un mélange unique de conservatisme et de modernité à ses habitants.