"A la caisse (les clients) verront une déduction d'un montant de 5 euros pour 50 litres, 2 euros pour 20 litres, et ça dans les 1.150 stations rurales de TotalEnergies et pendant trois mois", a indiqué son PDG Patrick Pouyanné sur RTL. Cette remise de 10 centimes le litre sur l'essence et le diesel sera effectuée à la caisse à compter du 14 février. Elle concerne les communes de moins de 6.000 habitants et les axes les reliant, ainsi que l'outre-mer.

Les prix des carburants routiers vendus en France ont continué de grimper vers de nouveaux records la semaine dernière, alimentés par la hausse des cours du brut: le litre de gazole a atteint 1,6854 euro en moyenne et celui de super SP95 1,7654 euro. "Je pense que le prix du pétrole est haut durablement", a dit M. Pouyanné.

TotalEnergies a aussi annoncé dans un communiqué un "chèque gaz" de 100 euros pour environ 200.000 de ses clients gaz en situation de "précarité énergétique", qui ont déjà bénéficié des "chèques énergie" du gouvernement en 2021.

Ces deux mesures "représentent une contribution d'environ 50 millions d'euros, équivalent à 30% de la marge des activités de fourniture de gaz, électricité et carburants en France", a précisé le groupe.

TotalEnergies doit dévoiler ses résultats annuels jeudi matin, vraisemblablement élevés avec l'envolée des cours des hydrocarbures. Les groupes britanniques BP et Shell ont déjà annoncé d'importants bénéfices, suscitant des appels à une taxe exceptionnelle sur les géants pétroliers pour aider les ménages modestes à payer leurs factures d'énergie.

"A la caisse (les clients) verront une déduction d'un montant de 5 euros pour 50 litres, 2 euros pour 20 litres, et ça dans les 1.150 stations rurales de TotalEnergies et pendant trois mois", a indiqué son PDG Patrick Pouyanné sur RTL. Cette remise de 10 centimes le litre sur l'essence et le diesel sera effectuée à la caisse à compter du 14 février. Elle concerne les communes de moins de 6.000 habitants et les axes les reliant, ainsi que l'outre-mer. Les prix des carburants routiers vendus en France ont continué de grimper vers de nouveaux records la semaine dernière, alimentés par la hausse des cours du brut: le litre de gazole a atteint 1,6854 euro en moyenne et celui de super SP95 1,7654 euro. "Je pense que le prix du pétrole est haut durablement", a dit M. Pouyanné. TotalEnergies a aussi annoncé dans un communiqué un "chèque gaz" de 100 euros pour environ 200.000 de ses clients gaz en situation de "précarité énergétique", qui ont déjà bénéficié des "chèques énergie" du gouvernement en 2021. Ces deux mesures "représentent une contribution d'environ 50 millions d'euros, équivalent à 30% de la marge des activités de fourniture de gaz, électricité et carburants en France", a précisé le groupe. TotalEnergies doit dévoiler ses résultats annuels jeudi matin, vraisemblablement élevés avec l'envolée des cours des hydrocarbures. Les groupes britanniques BP et Shell ont déjà annoncé d'importants bénéfices, suscitant des appels à une taxe exceptionnelle sur les géants pétroliers pour aider les ménages modestes à payer leurs factures d'énergie.