D'après les calculs effectués par Le Soir, sur la base des déclarations d'indisponibilités publiées par Engie sur le site internet Nord Pool, les sept réacteurs nucléaires ont tourné à plein régime pendant 93% de l'année. Un chiffre qui a été globalement confirmé par l'exploitant au quotidien, qui a relevé une disponibilité moyenne légèrement plus basse, de 91,8%.

Après une année quasi complète de sommeil en 2020, c'est Tihange 1 qui signe la meilleure "performance" en 2021, avec 99% de disponibilité. Le réacteur n'a été impacté que par d'infimes variations de puissance, mais n'a pas connu d'arrêt de toute l'année. Idem pour Tihange 3 qui a aussi rempli son office de manière ininterrompue (99%). Viennent ensuite Doel 1 (91%), Doel 3 (89,5%), Doel 2 (89,1%), Doel 4 (87,4%) et Tihange 2 (85,8%).

D'après les calculs effectués par Le Soir, sur la base des déclarations d'indisponibilités publiées par Engie sur le site internet Nord Pool, les sept réacteurs nucléaires ont tourné à plein régime pendant 93% de l'année. Un chiffre qui a été globalement confirmé par l'exploitant au quotidien, qui a relevé une disponibilité moyenne légèrement plus basse, de 91,8%.Après une année quasi complète de sommeil en 2020, c'est Tihange 1 qui signe la meilleure "performance" en 2021, avec 99% de disponibilité. Le réacteur n'a été impacté que par d'infimes variations de puissance, mais n'a pas connu d'arrêt de toute l'année. Idem pour Tihange 3 qui a aussi rempli son office de manière ininterrompue (99%). Viennent ensuite Doel 1 (91%), Doel 3 (89,5%), Doel 2 (89,1%), Doel 4 (87,4%) et Tihange 2 (85,8%).