Elon Musk, dans des arguments déposés jeudi soir devant un tribunal d'affaires de l'Etat du Delaware, accuse Twitter d'avoir fraudé sur le nombre de comptes monétisables du réseau social, selon des documents judiciaires consultés vendredi par l'AFP.

Elon Musk, dans des arguments déposés jeudi soir devant un tribunal d'affaires de l'Etat du Delaware, accuse Twitter d'avoir fraudé sur le nombre de comptes monétisables du réseau social, selon des documents judiciaires consultés vendredi par l'AFP.