Le groupe Elia, gestionnaire du réseau de transport d'électricité à haute tension en Belgique et en Allemagne, annonce mercredi avoir signé un accord avec le groupe britannique Octopus Energy à Glasgow, lors de la conférence sur le climat (COP26). Les deux groupes s'engagent à collaborer "sur des services de flexibilité énergétique centrés sur le consommateur visant à faciliter la transition énergétique".

Plateforme de flexibilité

Elia et Octopus Energy Group ont signé un mémorandum d'entente ou MoU, qui leur permettra de faire appel à la plateforme de flexibilité d'Octopus, baptisée KrakenFlex, et à la filiale d'Elia axée sur les données énergétiques re.alto, détaille Elia dans un communiqué. Cela permettra de "faire appel aux appareils des consommateurs tels que les véhicules électriques et les pompes à chaleur pour assurer l'équilibre du réseau et contribuer à la transition vers un système énergétique basé sur le renouvelable".

L'accord vise donc à ce que les consommateurs puissent davantage contribuer à l'équilibre du réseau électrique, insiste Elia.

Le groupe Elia, gestionnaire du réseau de transport d'électricité à haute tension en Belgique et en Allemagne, annonce mercredi avoir signé un accord avec le groupe britannique Octopus Energy à Glasgow, lors de la conférence sur le climat (COP26). Les deux groupes s'engagent à collaborer "sur des services de flexibilité énergétique centrés sur le consommateur visant à faciliter la transition énergétique". Elia et Octopus Energy Group ont signé un mémorandum d'entente ou MoU, qui leur permettra de faire appel à la plateforme de flexibilité d'Octopus, baptisée KrakenFlex, et à la filiale d'Elia axée sur les données énergétiques re.alto, détaille Elia dans un communiqué. Cela permettra de "faire appel aux appareils des consommateurs tels que les véhicules électriques et les pompes à chaleur pour assurer l'équilibre du réseau et contribuer à la transition vers un système énergétique basé sur le renouvelable". L'accord vise donc à ce que les consommateurs puissent davantage contribuer à l'équilibre du réseau électrique, insiste Elia.