Le groupe GDF Suez estime d'ailleurs que sa part sur le marché belge résidentiel va passer de 60 pc à 50 voire 40 pc, ce qui menacera l'emploi, peut-on lire jeudi dans les quotidiens L'Echo et De Tijd. Depuis la libéralisation du marché de l'électricité, Electrabel n'a jamais perdu autant de clients que cette année.

Du côté du groupe GDF Suez, on annonce un vaste plan d'économies d'ici quelques semaines, qui pourrait avoisiner 750 millions d'euros d'économies par an. Bien que ce plan ne dresse pas encore l'inventaire des mesures que le groupe s'apprête à prendre, face à la situation difficile de GDF Suez en Europe les économies devraient très certainement toucher la Belgique.

Une perte de 300 000 clients en électricité
La chute des ventes et une baisse de la rentabilité des outils font craindre de nombreuses pertes d'emplois dans la vente et la production, une crainte relayée mercredi par les syndicats, même si la direction d'Electrabel s'en défend.

Depuis début 2012, Electrabel a ainsi perdu 300.000 clients en électricité, et en a gagné 100.000, si bien qu'aujourd'hui le management de GDF Suez à Paris table sur une stabilisation de la clientèle entre 40 et 50 pc sur le marché résidentiel belge, contre une part de marché de 60 pc aujourd'hui.

Electrabel lance entre-temps, en silence, une nouvelle offensive pour améliorer son offre du prix sur le marché, avec sa formule tarifaire FixOnline.

Avec Belga

Le groupe GDF Suez estime d'ailleurs que sa part sur le marché belge résidentiel va passer de 60 pc à 50 voire 40 pc, ce qui menacera l'emploi, peut-on lire jeudi dans les quotidiens L'Echo et De Tijd. Depuis la libéralisation du marché de l'électricité, Electrabel n'a jamais perdu autant de clients que cette année. Du côté du groupe GDF Suez, on annonce un vaste plan d'économies d'ici quelques semaines, qui pourrait avoisiner 750 millions d'euros d'économies par an. Bien que ce plan ne dresse pas encore l'inventaire des mesures que le groupe s'apprête à prendre, face à la situation difficile de GDF Suez en Europe les économies devraient très certainement toucher la Belgique. Une perte de 300 000 clients en électricité La chute des ventes et une baisse de la rentabilité des outils font craindre de nombreuses pertes d'emplois dans la vente et la production, une crainte relayée mercredi par les syndicats, même si la direction d'Electrabel s'en défend. Depuis début 2012, Electrabel a ainsi perdu 300.000 clients en électricité, et en a gagné 100.000, si bien qu'aujourd'hui le management de GDF Suez à Paris table sur une stabilisation de la clientèle entre 40 et 50 pc sur le marché résidentiel belge, contre une part de marché de 60 pc aujourd'hui. Electrabel lance entre-temps, en silence, une nouvelle offensive pour améliorer son offre du prix sur le marché, avec sa formule tarifaire FixOnline. Avec Belga