Sur l'année fiscale 2019, elle avait enregistré un bénéfice après impôts de 349 millions de livres. Ses recettes ont été divisées par plus de la moitié à 3 milliards de livres sur la période, accusant le confinement instauré au printemps pour freiner la propagation du coronavirus, d'après un communiqué mardi.

Sur l'année fiscale 2019, elle avait enregistré un bénéfice après impôts de 349 millions de livres. Ses recettes ont été divisées par plus de la moitié à 3 milliards de livres sur la période, accusant le confinement instauré au printemps pour freiner la propagation du coronavirus, d'après un communiqué mardi.