En raison d'un marché du travail tendu, les agences d'intérim diversifient de plus en plus leurs réserves de main-d'oeuvre disponibles. Les flexi-jobs, les étudiants mais aussi les retraités sont davantage sollicités.

Ainsi, l'an dernier, environ 10.000 personnes de 65 ans et plus ont travaillé comme intérimaires. Si le nombre de pensionnés intérimaires a augmenté de 40% par rapport à 2020, année de l'émergence du coronavirus, leur nombre reste limité face aux 450.000 intérimaires et 280.000 jobs étudiants en 2021.

En raison d'un marché du travail tendu, les agences d'intérim diversifient de plus en plus leurs réserves de main-d'oeuvre disponibles. Les flexi-jobs, les étudiants mais aussi les retraités sont davantage sollicités. Ainsi, l'an dernier, environ 10.000 personnes de 65 ans et plus ont travaillé comme intérimaires. Si le nombre de pensionnés intérimaires a augmenté de 40% par rapport à 2020, année de l'émergence du coronavirus, leur nombre reste limité face aux 450.000 intérimaires et 280.000 jobs étudiants en 2021.