Telenet a surpris tous les observateurs la semaine dernière. Pour la première fois depuis mai 2013, John Porter, le CEO, va proposer au conseil d'administration d'octroyer un dividende aux actionnaires. Soit 5,2 euros brut par a...

Telenet a surpris tous les observateurs la semaine dernière. Pour la première fois depuis mai 2013, John Porter, le CEO, va proposer au conseil d'administration d'octroyer un dividende aux actionnaires. Soit 5,2 euros brut par action pour un montant total de 600 millions d'euros. Ce dividende a, selon les experts, plusieurs objectifs. D'une part, redresser le cours de Bourse qui a chuté de près de 30 % depuis le début de l'année. D'autre part, calmer les ardeurs de Lucerne Capital, un fonds activiste qui détient 2,89 % du capital et qui accuse Telenet de ne prendre en compte que sa maison mère Liberty Capital aux dépens des petits actionnaires. Le versement de ce dividende indique aussi que l'opérateur télécoms n'a pas l'intention de procéder à des acquisitions cette année. " Le dossier Voo est dans une phase d'attente, a expliqué John Porter. Rien ne bougera avant les élections communales d'octobre. " Cette annonce a été faite en marge de la présentation des résultats du premier semestre qui sont plutôt bons avec une augmentation des ventes de 1 % à 1,25 milliard d'euros et une hausse de 7 % de l'Ebitda à 645,5 millions.