Le siège principal en Europe de l'entreprise américaine, à laquelle appartiennent des chaînes comme Discovery, Animal Planet et Eurosport, se trouve actuellement à Londres. Il pourrait être relocalisé à Amsterdam afin d'éviter que ses différentes chaînes ne soient coupées au sein de l'Union européenne après le Brexit, prévu le 29 mars prochain.

Discovery envisagerait dès lors de demander des licences de diffusion aux Pays-Bas et de déménager une partie de son personnel vers la capitale néerlandaise. Une porte-parole du groupe américain précise qu'aucune décision définitive n'a encore été prise. Discovery pourrait également permettre à ses autres bureaux européens de se développer. Londres restera en tous les cas un lieu important pour l'entreprise, a-t-elle souligné.

On saura le mois prochain si le Brexit se terminera sur un accord ou non. La Chambre des communes britannique votera en effet le 11 décembre sur les accords conclus la semaine dernière avec l'Union européenne.

Le siège principal en Europe de l'entreprise américaine, à laquelle appartiennent des chaînes comme Discovery, Animal Planet et Eurosport, se trouve actuellement à Londres. Il pourrait être relocalisé à Amsterdam afin d'éviter que ses différentes chaînes ne soient coupées au sein de l'Union européenne après le Brexit, prévu le 29 mars prochain. Discovery envisagerait dès lors de demander des licences de diffusion aux Pays-Bas et de déménager une partie de son personnel vers la capitale néerlandaise. Une porte-parole du groupe américain précise qu'aucune décision définitive n'a encore été prise. Discovery pourrait également permettre à ses autres bureaux européens de se développer. Londres restera en tous les cas un lieu important pour l'entreprise, a-t-elle souligné. On saura le mois prochain si le Brexit se terminera sur un accord ou non. La Chambre des communes britannique votera en effet le 11 décembre sur les accords conclus la semaine dernière avec l'Union européenne.