Âgé de 46 ans, Dieter Vranckx, actuel directeur financier de l'entreprise, succédera le 1er janvier 2020 à l'Allemande Christina Foerster, qui endossera elle une fonction de dirigeante au sein de la maison-mère Lufthansa.

Dieter Vranckx devient en outre chief commercial officer (CCO). On ignore pour l'heure qui le remplacera comme directeur financier.

Le nouveau CEO est donc un Belge, mais également un fidèle de Lufthansa. Après être passé par la Sabena, il est entré dans le groupe allemand en 2001, au sein duquel il a occupé différentes fonctions.

Dieter Vranckx connait aussi très bien le principal dossier que doit gérer Brussels Airlines: le plan "Reboot", dont il est l'un des architectes. Ce plan doit permettre à la compagnie de dégager, à l'horizon 2022, une marge bénéficiaire de 8% grâce à des économies annuelles de plus de 160 millions d'euros. La perte d'emploi serait compensée par un plan de départs volontaires. "Reboot" est actuellement en discussion avec les syndicats.

La nomination du quadragénaire n'est pas vraiment une surprise. Etienne Davignon, co-chairman du conseil d'administration, avait déjà indiqué qu'il était en pole position pour reprendre les fonctions de Christina Foerster. "Véritable expert de l'aviation et all-round manager, il connaît bien le groupe Lufthansa et est la personne idéale pour faire passer Brussels Airlines au niveau supérieur, ensemble avec ses équipes", commente-t-il d'ailleurs dans un communiqué mercredi.

Le groupe Lufthansa a également annoncé la nomination d'un nouveau CEO pour sa filiale Eurowings: Jens Bischof, actuel administrateur délégué de SunExpress. Il succédera le 1er mars à Thorsten Dirks.

Âgé de 46 ans, Dieter Vranckx, actuel directeur financier de l'entreprise, succédera le 1er janvier 2020 à l'Allemande Christina Foerster, qui endossera elle une fonction de dirigeante au sein de la maison-mère Lufthansa. Dieter Vranckx devient en outre chief commercial officer (CCO). On ignore pour l'heure qui le remplacera comme directeur financier. Le nouveau CEO est donc un Belge, mais également un fidèle de Lufthansa. Après être passé par la Sabena, il est entré dans le groupe allemand en 2001, au sein duquel il a occupé différentes fonctions. Dieter Vranckx connait aussi très bien le principal dossier que doit gérer Brussels Airlines: le plan "Reboot", dont il est l'un des architectes. Ce plan doit permettre à la compagnie de dégager, à l'horizon 2022, une marge bénéficiaire de 8% grâce à des économies annuelles de plus de 160 millions d'euros. La perte d'emploi serait compensée par un plan de départs volontaires. "Reboot" est actuellement en discussion avec les syndicats. La nomination du quadragénaire n'est pas vraiment une surprise. Etienne Davignon, co-chairman du conseil d'administration, avait déjà indiqué qu'il était en pole position pour reprendre les fonctions de Christina Foerster. "Véritable expert de l'aviation et all-round manager, il connaît bien le groupe Lufthansa et est la personne idéale pour faire passer Brussels Airlines au niveau supérieur, ensemble avec ses équipes", commente-t-il d'ailleurs dans un communiqué mercredi. Le groupe Lufthansa a également annoncé la nomination d'un nouveau CEO pour sa filiale Eurowings: Jens Bischof, actuel administrateur délégué de SunExpress. Il succédera le 1er mars à Thorsten Dirks.