C'est la première fois qu'un cadre de VW doit répondre personnellement dans ce dossier, écrit vendredi le journal allemand Handelsblatt.

Le manager a été condamné pour falsifications de documents relatifs aux valeurs d'émissions et aux niveaux de bruit, enfreignant ainsi la législation environnementale.

Une enquête a également été lancée à l'encontre du responsable de VW en Corée du Sud, selon Handelsblatt.

C'est la première fois qu'un cadre de VW doit répondre personnellement dans ce dossier, écrit vendredi le journal allemand Handelsblatt.Le manager a été condamné pour falsifications de documents relatifs aux valeurs d'émissions et aux niveaux de bruit, enfreignant ainsi la législation environnementale. Une enquête a également été lancée à l'encontre du responsable de VW en Corée du Sud, selon Handelsblatt.