Cette nouvelle aide vise à soutenir les secteurs les plus touchés, à savoir

  • le monde de la nuit,
  • les hébergements touristiques,
  • l'événementiel,
  • les restaurants et cafés et certains de leurs fournisseurs,
  • le sport
  • et les transports de personnes.

Objectif: soutenir les entreprises qui ont dû fermer ou qui ont été entravées dans leur activité par les différentes mesures sanitaires fin 2021 et au 1er trimestre 2022 (fermeture totale des discothèques, limitation des personnes à table dans les restaurants et cafés, limitation du nombre de personnes lors d'événements.

Soutien économique

Concrètement, le gouvernement bruxellois entend mettre en place cette nouvelle aide économique sous forme de deux primes:

  • une Prime "HT3" (budget:18 millions d'euros) pour les hébergements touristiques, d'un montant de 1.100 euros par unité de logement
  • une 'Prime 2022' (budget: 40 millions d'euros) pour les discothèques, l'événementiel, les ReCa ainsi que leurs fournisseurs, le tourisme, le sport et le transport de personnes. Les montants de cette prime et les modalités de celle-ci sont en cours de finalisation. Les montant seront calculés en fonction de la perte du chiffre d'affaires et du nombre d'équivalent temps plein.

Les primes seront disponibles pour les entrepreneurs après l'adoption des arrêtés, les avis des partenaires sociaux et du Conseil d'Etat et la notification à la Commission européenne.

L'annonce de la nouvelle aide régionale a été accueillie positivement par la Brussels Hotels Association. Par la voix de son secrétaire général, Rodolphe Van Weyenbergh, celle-ci a salué "le fait d'avoir été entendue sur le renouvellement du mécanisme d'aide spécifique au secteur hôtelier, mécanisme qui a démontré son efficacité de soutien et de préservation de l'offre hôtelière de la Région".

Selon M. Van Weyenbergh, le secteur hôtelier bruxellois a enregistré un taux d'occupation de 21% au mois de janvier dernier.

Cette nouvelle aide vise à soutenir les secteurs les plus touchés, à savoir Objectif: soutenir les entreprises qui ont dû fermer ou qui ont été entravées dans leur activité par les différentes mesures sanitaires fin 2021 et au 1er trimestre 2022 (fermeture totale des discothèques, limitation des personnes à table dans les restaurants et cafés, limitation du nombre de personnes lors d'événements. Concrètement, le gouvernement bruxellois entend mettre en place cette nouvelle aide économique sous forme de deux primes: Les primes seront disponibles pour les entrepreneurs après l'adoption des arrêtés, les avis des partenaires sociaux et du Conseil d'Etat et la notification à la Commission européenne. L'annonce de la nouvelle aide régionale a été accueillie positivement par la Brussels Hotels Association. Par la voix de son secrétaire général, Rodolphe Van Weyenbergh, celle-ci a salué "le fait d'avoir été entendue sur le renouvellement du mécanisme d'aide spécifique au secteur hôtelier, mécanisme qui a démontré son efficacité de soutien et de préservation de l'offre hôtelière de la Région". Selon M. Van Weyenbergh, le secteur hôtelier bruxellois a enregistré un taux d'occupation de 21% au mois de janvier dernier.