Le représentant des travailleurs explique que la direction entend déplacer son dépôt de Hasselt et faire travailler une partie son personnel à Louvain. "AB InBev envisage ce type d'opérations pour d'autres dépôts, c'est pourquoi nous négocions une CCT-cadre qui s'appliquerait dans des cas pareils", indique M. Croonenborghs. Les discussions de mercredi ont achoppé sur les éléments financiers de la convention. Les employés demandent notamment une compensation pour les déplacements supplémentaires ainsi qu'une prime de motivation. Les actions des travailleurs se maintiendront au moins jusqu'en fin de journée, ajoute M. Croonenborghs. Elles pourraient même se poursuivre vendredi. "La direction ne nous a pas encore donné de signal quant à sa volonté de reprendre les négociations", commente-t-il.

Le représentant des travailleurs explique que la direction entend déplacer son dépôt de Hasselt et faire travailler une partie son personnel à Louvain. "AB InBev envisage ce type d'opérations pour d'autres dépôts, c'est pourquoi nous négocions une CCT-cadre qui s'appliquerait dans des cas pareils", indique M. Croonenborghs. Les discussions de mercredi ont achoppé sur les éléments financiers de la convention. Les employés demandent notamment une compensation pour les déplacements supplémentaires ainsi qu'une prime de motivation. Les actions des travailleurs se maintiendront au moins jusqu'en fin de journée, ajoute M. Croonenborghs. Elles pourraient même se poursuivre vendredi. "La direction ne nous a pas encore donné de signal quant à sa volonté de reprendre les négociations", commente-t-il.