La valeur brute des commandes a tout de même augmenté de 12% au premier trimestre, à 1,79 milliards de livres (2,14 milliards d'euros). Mais les analystes sondés par Bloomberg s'attendaient en moyenne à un montant d'1,86 milliard de livres. Le nombre de commandes a quant à lui augmenté de 18%, à 82 millions. Là aussi, c'est moins que ce que les analystes anticipaient (86 millions).

La valeur brute des commandes a tout de même augmenté de 12% au premier trimestre, à 1,79 milliards de livres (2,14 milliards d'euros). Mais les analystes sondés par Bloomberg s'attendaient en moyenne à un montant d'1,86 milliard de livres. Le nombre de commandes a quant à lui augmenté de 18%, à 82 millions. Là aussi, c'est moins que ce que les analystes anticipaient (86 millions).