Dans le cadre du projet de fusion du distributeur avec le Néerlandais Ahold, une somme de 1,5 million d'euros en options sur actions (stock options) est proposée pour l'administrateur-délégué.

ISS considère que la rémunération actuelle du CEO est déjà suffisamment élevée. "Cette prime ne vise qu'à le garder à bord et à le motiver", a glissé une source au quotidien économique.

Selon L'Echo, l'influence auprès des actionnaires institutionnels, majoritaires au sein de Delhaize, devrait les convaincre de rejeter cette proposition.

Le comité de rémunération de Delhaize, ainsi qu'un autre cabinet de conseil, estiment quant à eux que ce bonus est "raisonnable".

Dans le cadre du projet de fusion du distributeur avec le Néerlandais Ahold, une somme de 1,5 million d'euros en options sur actions (stock options) est proposée pour l'administrateur-délégué.ISS considère que la rémunération actuelle du CEO est déjà suffisamment élevée. "Cette prime ne vise qu'à le garder à bord et à le motiver", a glissé une source au quotidien économique.Selon L'Echo, l'influence auprès des actionnaires institutionnels, majoritaires au sein de Delhaize, devrait les convaincre de rejeter cette proposition. Le comité de rémunération de Delhaize, ainsi qu'un autre cabinet de conseil, estiment quant à eux que ce bonus est "raisonnable".