Le chiffre d'affaires a reculé de 1,1% à 206,6 millions d'euros. Le chiffre d'affaires retail a chuté de 20,2% aux Etats-Unis et progressé de 3,5% en Europe. Au total, le chiffre d'affaires de la vente au détail a plongé de 15,6% sur un an. Le bénéfice net a atteint 33,6 millions d'euros, en baisse de 18,1% par rapport à l'exercice précédent. Le groupe avance comme explication une hausse de la pression fiscale. Les actionnaires peuvent tabler sur un dividende brut de 3,5 euros par action, en ligne avec les deux exercices précédents.

Le chiffre d'affaires a reculé de 1,1% à 206,6 millions d'euros. Le chiffre d'affaires retail a chuté de 20,2% aux Etats-Unis et progressé de 3,5% en Europe. Au total, le chiffre d'affaires de la vente au détail a plongé de 15,6% sur un an. Le bénéfice net a atteint 33,6 millions d'euros, en baisse de 18,1% par rapport à l'exercice précédent. Le groupe avance comme explication une hausse de la pression fiscale. Les actionnaires peuvent tabler sur un dividende brut de 3,5 euros par action, en ligne avec les deux exercices précédents.