Les courriels reprennent un graphisme similaire à celui utilisé par Fluvius, mais ce dernier met en garde et ajoute que si on prête attention à l'adresse de l'expéditeur, on s'aperçoit que le mail ne provient pas de Fluvius. Il s'agit donc d'une tentative de phishing. Les escrocs feraient notamment allusion à la guerre en Ukraine pour justifier la compensation prétendument accordée aux clients. La prime peut être sollicitée en cliquant sur un lien ressemblant ici également au site internet de Fluvius. Le gestionnaire conseille aux personnes ayant reçu ce mail de le détruire et de ne pas cliquer sur le lien.

Les courriels reprennent un graphisme similaire à celui utilisé par Fluvius, mais ce dernier met en garde et ajoute que si on prête attention à l'adresse de l'expéditeur, on s'aperçoit que le mail ne provient pas de Fluvius. Il s'agit donc d'une tentative de phishing. Les escrocs feraient notamment allusion à la guerre en Ukraine pour justifier la compensation prétendument accordée aux clients. La prime peut être sollicitée en cliquant sur un lien ressemblant ici également au site internet de Fluvius. Le gestionnaire conseille aux personnes ayant reçu ce mail de le détruire et de ne pas cliquer sur le lien.