L'industriel breton continue ainsi d'organiser sa succession avec ses fils, en vue de son départ à la retraite prévu pour 2022, année marquant à la fois ses 70 ans et les 200 ans de son groupe.

Vincent Bolloré a indiqué au conseil d'administration "qu'il ne demandait pas le renouvellement de son mandat d'administrateur qui arrive à échéance en mai prochain", précise le communiqué.

Il devient en revanche le président de la Financière de l'Odet, la société de la famille Bolloré qui détient 64% du groupe Bolloré, a indiqué un porte-parole du groupe.

Bolloré a vu son bénéfice net réduit quasiment de moitié en 2018, à 1,1 milliard d'euros contre 2 milliards en 2017, quand le groupe diversifié avait profité de restitutions d'impôts et de changements liés à la fiscalité.