"On prendra des décisions basées sur des avis scientifiques, et pas sur des pressions, comme cela a été trop souvent le cas par le passé", ajoute le Premier ministre, interrogé en matinée sur La Première (RTBF).

Même si les chiffres des hospitalisations semblent évoluer positivement, impossible de prévoir déjà la situation des fêtes de fin d'année, clarifie Alexander De Croo. "Il est impossible de dire maintenant quelles seront les mesures à ce moment-là. (...) Si l'on a atteint le pic, ce n'est qu'après qu'on le sait".

"On prendra des décisions basées sur des avis scientifiques, et pas sur des pressions, comme cela a été trop souvent le cas par le passé", ajoute le Premier ministre, interrogé en matinée sur La Première (RTBF). Même si les chiffres des hospitalisations semblent évoluer positivement, impossible de prévoir déjà la situation des fêtes de fin d'année, clarifie Alexander De Croo. "Il est impossible de dire maintenant quelles seront les mesures à ce moment-là. (...) Si l'on a atteint le pic, ce n'est qu'après qu'on le sait".