Officiellement vice-président de Samsung Electronics, premier fabricant au monde de smartphones et de puces mémoire, mais dans les faits patron du conglomérat, M. Lee a été reconnu coupable de corruption et de détournements de fonds, et immédiatement emmené en détention, selon Yonhap.

Officiellement vice-président de Samsung Electronics, premier fabricant au monde de smartphones et de puces mémoire, mais dans les faits patron du conglomérat, M. Lee a été reconnu coupable de corruption et de détournements de fonds, et immédiatement emmené en détention, selon Yonhap.