Qui n'a pas connu la solitude et l'angoisse de l'étudiant face à son mémoire ? Un grand nombre d'étudiants ressent le besoin d'être accompagné en fin de cycle. Mais l'enseignement supérieur ne dispose pas toujours de moyens humains suffisants pour encadrer individuellement chaque étudiant. La start-up Correcteo apporte une solution complémentaire en proposant aux étudiants de les aider de manière personnalisée dans la rédaction de leurs mémoires et travaux de fin d'étude.
...

Qui n'a pas connu la solitude et l'angoisse de l'étudiant face à son mémoire ? Un grand nombre d'étudiants ressent le besoin d'être accompagné en fin de cycle. Mais l'enseignement supérieur ne dispose pas toujours de moyens humains suffisants pour encadrer individuellement chaque étudiant. La start-up Correcteo apporte une solution complémentaire en proposant aux étudiants de les aider de manière personnalisée dans la rédaction de leurs mémoires et travaux de fin d'étude. C'est d'abord par plaisir que Quentin Demey, formé à l'Ecole royale militaire et coach certifié (ICF), corrigeait les mémoires de son entourage. De plus en plus recommandé, il a alors appliqué les méthodes de coaching en entreprise à l'accompagnement académique tout en déléguant la relecture des travaux. Après une période de test, la société Correcteo a été fondée en septembre 2017 sur fonds propres, principalement consacrés au développement de la plateforme web. Les dépenses de la start-up se limitent à la publicité et à la recherche de nouveaux coaches. Pour un accompagnement complet, 5 euros par page sont demandés à l'étudiant. Correcteo facture un acompte proportionnel à la taille du mémoire. Le reste de la répartition rémunère le coach. La cible de Correcteo se compose de 31.000 étudiants francophones en fin de cycle académique, selon les derniers chiffres de l'Académie de recherche et d'enseignement supérieur. Un public qui se renouvelle chaque année en Belgique francophone dans un marché sans grande concurrence. " La concurrence, c'est Monsieur et Madame Tout-le-Monde qui place des petites annonces, mais sans aucune garantie de qualité ", explique Quentin Demey. Chez Correcteo, chaque étudiant rencontre son coach plusieurs fois selon sa formule d'accompagnement. Le coaching de mémoire, le plus demandé, propose un service d'accompagnement personnalisé pendant 6 à 16 semaines. La version e-coaching s'adresse aux étudiants Erasmus ou à mobilité réduite. La correction finale est un service plus court de relecture, et une dernière formule aide à la préparation à la défense orale. L'étudiant et le coach sont mis en relation en fonction de leur géolocalisation et du domaine d'étude. " En aucun cas, il ne s'agit d'écrire ou de ré-écrire le mémoire à la place de l'étudiant. Notre projet est éthique, précise le fondateur et coordinateur. Un coach peut d'ailleurs refuser de corriger un mémoire s'il estime que le niveau demandé n'est pas atteint. " Correcteo veut désormais élargir son équipe de coaches et développer des synergies avec des copy centres et le secteur des ressources humaines. Par Fanny Declercq.