Mi-avril, environ 343.000 indépendants avaient introduit une demande depuis le début la crise du coronavirus.

Plus de 150.000 indépendants ont par ailleurs introduit une demande de report d'un an de leurs cotisations sociales et 11.000 autres ont introduit une demande de dispense.

Le revenu de remplacement est accessible à tous les indépendants à titre principal dont l'activité a été interrompue ou limitée dans le cadre des mesures sanitaires arrêtées par le Conseil national de sécurité pour lutter contre la propagation du virus. Les indépendants issus des professions libérales ou paramédicales (kinés, dentistes, etc.) peuvent également en bénéficier, de même que les indépendants en société. L'indemnité s'élève à 1.291,69 euros par mois (1.614,10 euros si charge de famille).

Mi-avril, environ 343.000 indépendants avaient introduit une demande depuis le début la crise du coronavirus. Plus de 150.000 indépendants ont par ailleurs introduit une demande de report d'un an de leurs cotisations sociales et 11.000 autres ont introduit une demande de dispense. Le revenu de remplacement est accessible à tous les indépendants à titre principal dont l'activité a été interrompue ou limitée dans le cadre des mesures sanitaires arrêtées par le Conseil national de sécurité pour lutter contre la propagation du virus. Les indépendants issus des professions libérales ou paramédicales (kinés, dentistes, etc.) peuvent également en bénéficier, de même que les indépendants en société. L'indemnité s'élève à 1.291,69 euros par mois (1.614,10 euros si charge de famille).