A partir du 18 mars 2020, tous les hébergements (auberges de jeunesse, centres et villages de vacances, chambres d'hôte, gîtes et appartements de vacances ou encore campings...) sauf les hôtels étaient fermés, en raison des mesures prises pour lutter contre la propagation du coronavirus, rappelle Statbel. Et dans les hôtels, il n'y avait que des nuitées à des fins non touristiques.

Dans le détail, on a dénombré en avril 4.422 nuitées passées dans des hébergements touristiques à Bruxelles, 12.011 en Wallonie et 19.442 en Flandre.

En mars 2020, le nombre de nuitées touristiques avaient encore atteint 926.879 (contre 2,8 millions en mars 2019, -67%) en Belgique et 2,4 millions en février (+9,5% par rapport à février 2019).

A partir du 18 mars 2020, tous les hébergements (auberges de jeunesse, centres et villages de vacances, chambres d'hôte, gîtes et appartements de vacances ou encore campings...) sauf les hôtels étaient fermés, en raison des mesures prises pour lutter contre la propagation du coronavirus, rappelle Statbel. Et dans les hôtels, il n'y avait que des nuitées à des fins non touristiques. Dans le détail, on a dénombré en avril 4.422 nuitées passées dans des hébergements touristiques à Bruxelles, 12.011 en Wallonie et 19.442 en Flandre. En mars 2020, le nombre de nuitées touristiques avaient encore atteint 926.879 (contre 2,8 millions en mars 2019, -67%) en Belgique et 2,4 millions en février (+9,5% par rapport à février 2019).