"Condor continue d'opérer en tant que société allemande. Pour éviter un manque de liquidité chez Condor, un prêt relais garanti par l'État a été demandé. Le gouvernement fédéral examine actuellement cette question", a déclaré la compagnie qui dispose d'une flotte d'une quarantaine d'appareils.