Les compagnies espéraient une reprise du trafic aérien au quatrième trimestre mais face à la nouvelle vague de Covid-19 et aux restrictions de circulation -fermetures de frontières et mise en place de mesures de quarantaine- qui l'accompagnent, elles ont revu leurs perspectives en baisse. L'Iata tablait auparavant sur une baisse de 29% de chiffre d'affaires par rapport à 2019, a précisé dans un communiqué l'organisation qui regroupe 290 compagnies aériennes.

Les compagnies espéraient une reprise du trafic aérien au quatrième trimestre mais face à la nouvelle vague de Covid-19 et aux restrictions de circulation -fermetures de frontières et mise en place de mesures de quarantaine- qui l'accompagnent, elles ont revu leurs perspectives en baisse. L'Iata tablait auparavant sur une baisse de 29% de chiffre d'affaires par rapport à 2019, a précisé dans un communiqué l'organisation qui regroupe 290 compagnies aériennes.