Les bières de cette abbaye trappiste sont en effet très difficiles à obtenir en raison de la faible production et de la célébrité que ces breuvages monastiques ont acquise il y a une quinzaine d'années.

Malgré un système de vente très strict, les moines ne sont cependant pas parvenus à éviter les dérives commerciales. Alors qu'ils stipulaient que toute revente de leurs produits était interdite, la bière se retrouvait facilement dans les étals de cavistes, où elle était vendue à prix d'or.

L'an dernier, une chaîne de supermarchés aux Pays-Bas était même parvenue à mettre la main sur une cargaison telle qu'elle avait organisé une action promotionnelle autour de la bière.

Aujourd'hui, les moines renoncent à leur "téléphone à bière". Un site internet (www.trapppistwestvleteren.be) a été créé permettant une meilleure distribution de la bière. Le système privilégiera notamment les consommateurs ayant passé commande il y a longtemps.

Le site internet sera accessible le 26 juin. L'accessibilité du magasin en ligne sera limitée. Des tests sont prévus d'ici là afin de peaufiner le système.