Alken-Maes avait jusque-là laisser planer le doute mais le brasseur a finalement décidé d'augmenter également ses prix.

Le brasseur invoque les mêmes raisons qu'InBev Belgium pour justifier sa décision: les prix des matières premières ont augmenté ainsi que les salaires, en raison de l'indexation.

D'autres brasseurs comme Duvel-Moortgat, Bavik ou Roman avaient procédé à une augmentation de prix à l'automne 2010 et attendraient donc l'automne prochain. Mais selon le patron de la brasserie Roman, Carlo Roman, une nouvelle hausse de prix est d'ores et déjà acquise. "Certainement maintenant que la sécheresse a fortement poussé les prix des céréales à la hausse", explique-t-il dans les colonnes du Nieuwsblad. Il reste désormais à voir si les cafetiers répercuteront ces hausses de prix sur leurs clients.

Trends.be, avec Belga

Alken-Maes avait jusque-là laisser planer le doute mais le brasseur a finalement décidé d'augmenter également ses prix.Le brasseur invoque les mêmes raisons qu'InBev Belgium pour justifier sa décision: les prix des matières premières ont augmenté ainsi que les salaires, en raison de l'indexation.D'autres brasseurs comme Duvel-Moortgat, Bavik ou Roman avaient procédé à une augmentation de prix à l'automne 2010 et attendraient donc l'automne prochain. Mais selon le patron de la brasserie Roman, Carlo Roman, une nouvelle hausse de prix est d'ores et déjà acquise. "Certainement maintenant que la sécheresse a fortement poussé les prix des céréales à la hausse", explique-t-il dans les colonnes du Nieuwsblad. Il reste désormais à voir si les cafetiers répercuteront ces hausses de prix sur leurs clients.Trends.be, avec Belga