Start-up fondée en 2010 et qui a enregistré ses premières ventes en 2012, Supercell avait été partiellement rachetée en octobre 2013 par l'opérateur japonais de télécommunications SoftBank et la société de jeux vidéo GungHo (développeur du jeu Puzzle & Dragons).

Les deux avaient déboursé 1,1 milliard d'euros pour en acquérir près de 51%, et SoftBank avait ensuite racheté les parts initialement prises par GungHo.

Supercell n'avait alors que deux titres immensément populaires, Clash of Clans, jeu de stratégie où le joueur bâtit son village en luttant contre les autres, et Hay Day, où il gère une ferme.

Depuis, se sont ajoutés Boom Beach, autre jeu de stratégie et de conquête, et Clash Royale, un dérivé multi-joueurs du premier titre vedette.

En juin 2015, SoftBank avait annoncé l'acquisition de parts supplémentaires de Supercell, portant le total détenu à 73,2%.

Tencent a expliqué que le rachat se ferait en trois fois, ajoutant que Supercell conserverait son indépendance opérationnelle et que son siège resterait en Finlande.

Start-up fondée en 2010 et qui a enregistré ses premières ventes en 2012, Supercell avait été partiellement rachetée en octobre 2013 par l'opérateur japonais de télécommunications SoftBank et la société de jeux vidéo GungHo (développeur du jeu Puzzle & Dragons). Les deux avaient déboursé 1,1 milliard d'euros pour en acquérir près de 51%, et SoftBank avait ensuite racheté les parts initialement prises par GungHo. Supercell n'avait alors que deux titres immensément populaires, Clash of Clans, jeu de stratégie où le joueur bâtit son village en luttant contre les autres, et Hay Day, où il gère une ferme. Depuis, se sont ajoutés Boom Beach, autre jeu de stratégie et de conquête, et Clash Royale, un dérivé multi-joueurs du premier titre vedette. En juin 2015, SoftBank avait annoncé l'acquisition de parts supplémentaires de Supercell, portant le total détenu à 73,2%. Tencent a expliqué que le rachat se ferait en trois fois, ajoutant que Supercell conserverait son indépendance opérationnelle et que son siège resterait en Finlande.