Fin octobre, Citi a été la première grande banque américaine à annoncer une obligation vaccinale pour ses collaborateurs aux États-Unis.

La banque passe maintenant la seconde et annonce que les employés qui n'ont pas été vaccinés seront mis en congé sans solde après le 14 janvier, avant d'être licencié à la fin du mois.

Actuellement, plus de 90% des quelque 70.000 employés de la banque aux États-Unis sont vaccinés ou en possession d'une preuve qu'ils ne peuvent l'être pour des raisons médicales ou religieuses.

Fin octobre, Citi a été la première grande banque américaine à annoncer une obligation vaccinale pour ses collaborateurs aux États-Unis. La banque passe maintenant la seconde et annonce que les employés qui n'ont pas été vaccinés seront mis en congé sans solde après le 14 janvier, avant d'être licencié à la fin du mois. Actuellement, plus de 90% des quelque 70.000 employés de la banque aux États-Unis sont vaccinés ou en possession d'une preuve qu'ils ne peuvent l'être pour des raisons médicales ou religieuses.