Les magasins de vêtements et de chaussures constatent toutefois une baisse de 0,5% de leur chiffre par rapport à 2012, d'après le Syndicat neutre pour Indépendants (SNI). Selon un sondage effectué par Comeos auprès de ses membres, la journée de samedi s'est révélée très bonne pour les ventes. Celle de dimanche a démarré plus calmement, mais dès 14h00 la foule était à nouveau présente dans les magasins, selon le porte-parole de la fédération, Peter Vandenberghe.

Dans certains commerces, les ventes étaient moins bonnes que l'an dernier; dans d'autres, elles étaient supérieures. En moyenne, on constate une hausse de 5% du chiffre d'affaires. L'année passée, les quatre premiers jours de soldes tombaient les mardi, mercredi, jeudi et vendredi.

De son côté, le SNI constate une légère diminution (0,5%) du chiffres d'affaires pour les magasins de vêtements et de chaussures.

"Cette diminution minime ne compense donc pas du tout l'automne très décevant que le plupart des magasins de mode ont connu", indique l'organisation patronale dans un communiqué. En effet, 66% des magasins de vêtements ont vu leurs ventes baisser de 7% en moyenne.

"A partir de la semaine prochaine", poursuit le SNI, "beaucoup de commerces adapteront leurs pourcentages de réduction à la hausse pour attirer plus de consommateurs." Les réductions de 30%, en moyenne, octroyées durant les premiers jours feront place à des rabais de 40 à 50%, prévoit le Syndicat neutre pour Indépendants.

Enfin, l'organisation patronale ajoute que des températures plus basses feraient du bien à la vente des manteaux chauds, gros pulls, chaussures et autres vêtements d'hiver qui sont encore un stock.

Belga

Les magasins de vêtements et de chaussures constatent toutefois une baisse de 0,5% de leur chiffre par rapport à 2012, d'après le Syndicat neutre pour Indépendants (SNI). Selon un sondage effectué par Comeos auprès de ses membres, la journée de samedi s'est révélée très bonne pour les ventes. Celle de dimanche a démarré plus calmement, mais dès 14h00 la foule était à nouveau présente dans les magasins, selon le porte-parole de la fédération, Peter Vandenberghe. Dans certains commerces, les ventes étaient moins bonnes que l'an dernier; dans d'autres, elles étaient supérieures. En moyenne, on constate une hausse de 5% du chiffre d'affaires. L'année passée, les quatre premiers jours de soldes tombaient les mardi, mercredi, jeudi et vendredi. De son côté, le SNI constate une légère diminution (0,5%) du chiffres d'affaires pour les magasins de vêtements et de chaussures. "Cette diminution minime ne compense donc pas du tout l'automne très décevant que le plupart des magasins de mode ont connu", indique l'organisation patronale dans un communiqué. En effet, 66% des magasins de vêtements ont vu leurs ventes baisser de 7% en moyenne. "A partir de la semaine prochaine", poursuit le SNI, "beaucoup de commerces adapteront leurs pourcentages de réduction à la hausse pour attirer plus de consommateurs." Les réductions de 30%, en moyenne, octroyées durant les premiers jours feront place à des rabais de 40 à 50%, prévoit le Syndicat neutre pour Indépendants. Enfin, l'organisation patronale ajoute que des températures plus basses feraient du bien à la vente des manteaux chauds, gros pulls, chaussures et autres vêtements d'hiver qui sont encore un stock. Belga