Le chiffre d'affaires de la zone Benelux-Allemagne est par contre en baisse de 1,4%, à près de 4,4 milliards d'euros. En Belgique et au Luxembourg, les ventes d'électricité se sont contractées, avec des volumes en retrait de -1,1 TWh (-6,2%), "principalement liés à des pertes de clients", précise GDF Suez.

L'EBITDA du groupe sur la période s'élève à 5,8 milliards d'euros, en croissance de 5,7% par rapport au premier trimestre de 2011.

GDF Suez annonce également une dette nette atteignant 37,1 milliards d'euros fin mars, en baisse de 0,5 milliard d'euros par rapport à la fin 2011.

Le groupe, dont l'offre révisée à la hausse pour les 30% du capital d'International Power qu'il ne possède pas a récemment été approuvée par les administrateurs indépendants du groupe britannique, prévoit parmi ses objectifs financiers un résultat net récurrent part du groupe situé entre 3,7 et 4,2 milliards d'euros.

Avec Belga

Le chiffre d'affaires de la zone Benelux-Allemagne est par contre en baisse de 1,4%, à près de 4,4 milliards d'euros. En Belgique et au Luxembourg, les ventes d'électricité se sont contractées, avec des volumes en retrait de -1,1 TWh (-6,2%), "principalement liés à des pertes de clients", précise GDF Suez. L'EBITDA du groupe sur la période s'élève à 5,8 milliards d'euros, en croissance de 5,7% par rapport au premier trimestre de 2011. GDF Suez annonce également une dette nette atteignant 37,1 milliards d'euros fin mars, en baisse de 0,5 milliard d'euros par rapport à la fin 2011. Le groupe, dont l'offre révisée à la hausse pour les 30% du capital d'International Power qu'il ne possède pas a récemment été approuvée par les administrateurs indépendants du groupe britannique, prévoit parmi ses objectifs financiers un résultat net récurrent part du groupe situé entre 3,7 et 4,2 milliards d'euros. Avec Belga