Le comité CSC METEA s'est réuni vendredi pour analyser les réponses fournies jeudi lors de la première réunion organisée dans le cadre de la phase de consultation de la procédure Renaut. A cette occasion, ses experts auraient découvert l'oubli prétendu de la direction. Cette première réunion est donc un coup dans l'eau, a indiqué Thierry Duchene, permanent CSC METEA.

Contactée, la direction a nié avoir oublié de transmettre certains documents. Toutes les communications nécessaires pour coller a la législation ont été effectuées, a affirmé le porte-parole de Caterpillar Belgium. Selon lui, la procédure Renault a donc bel et bien commencé.

Le comité CSC METEA s'est réuni vendredi pour analyser les réponses fournies jeudi lors de la première réunion organisée dans le cadre de la phase de consultation de la procédure Renaut. A cette occasion, ses experts auraient découvert l'oubli prétendu de la direction. Cette première réunion est donc un coup dans l'eau, a indiqué Thierry Duchene, permanent CSC METEA. Contactée, la direction a nié avoir oublié de transmettre certains documents. Toutes les communications nécessaires pour coller a la législation ont été effectuées, a affirmé le porte-parole de Caterpillar Belgium. Selon lui, la procédure Renault a donc bel et bien commencé.