De source syndicale, l'idée sous-jacente à ces actions est de rappeler le contexte de fermeture face à un groupe qui insiste sur les impératifs de production et d'expédition.

Mercredi en début de journée, une assemblée générale a rassemblé sur le site plusieurs centaines de travailleurs. Elle avait été organisée après les débordements de lundi et la mise en demeure adressée mardi à Caterpillar Belgium par Caterpillar SARL, le donneur d'ordre. Dans cette mise en demeure, la société de droit suisse demande à l'usine carolo de remédier à ses manquements contractuels. Ce qui implique notamment, selon elle, de retrouver certains niveaux de production et d'expédition.

Le débrayage de mercredi a eu des conséquences également pour les travailleurs des sous-traitants Yusen et Eutraco, occupés sur le site de Caterpillar à Gosselies. Ils ont quitté provisoirement leurs postes de travail.

De source syndicale, l'idée sous-jacente à ces actions est de rappeler le contexte de fermeture face à un groupe qui insiste sur les impératifs de production et d'expédition.Mercredi en début de journée, une assemblée générale a rassemblé sur le site plusieurs centaines de travailleurs. Elle avait été organisée après les débordements de lundi et la mise en demeure adressée mardi à Caterpillar Belgium par Caterpillar SARL, le donneur d'ordre. Dans cette mise en demeure, la société de droit suisse demande à l'usine carolo de remédier à ses manquements contractuels. Ce qui implique notamment, selon elle, de retrouver certains niveaux de production et d'expédition. Le débrayage de mercredi a eu des conséquences également pour les travailleurs des sous-traitants Yusen et Eutraco, occupés sur le site de Caterpillar à Gosselies. Ils ont quitté provisoirement leurs postes de travail.