Sur ces trois mois, il est ressorti à 232 millions de dollars. Sur l'année, le bénéfice s'établit à 895 millions de dollars, soit quatre fois moins qu'en 2008. Le chiffre d'affaires baisse également fortement, que ce soit au dernier trimestre (-39% à 7,898 milliards de dollars) ou sur l'année (-37% à 32,396 milliards).

"La baisse de profitabilité est essentiellement due à la baisse des ventes", indique le groupe dans son communiqué. "La conséquence de cette baisse de volume a été en partie contrecarrée par une réduction des coûts, une taxation favorable et de meilleurs prix", a ajouté Caterpillar.

Le groupe précise qu'il employait 93.813 personnes dans le monde à la fin 2009, soit 19.074 de moins qu'un an auparavant, ce qui correspond à une réduction d'effectif de 20%. L'environnement économique en 2009 "a été le pire que notre compagnie ait vécu depuis la Grande récession" des années '30, a commentéle PDG du constructeur Jim Owens. Caterpillar espère une hausse de son chiffre d'affaires de 10 à 25% en 2010 par rapport à 2009.

Sur ces trois mois, il est ressorti à 232 millions de dollars. Sur l'année, le bénéfice s'établit à 895 millions de dollars, soit quatre fois moins qu'en 2008. Le chiffre d'affaires baisse également fortement, que ce soit au dernier trimestre (-39% à 7,898 milliards de dollars) ou sur l'année (-37% à 32,396 milliards)."La baisse de profitabilité est essentiellement due à la baisse des ventes", indique le groupe dans son communiqué. "La conséquence de cette baisse de volume a été en partie contrecarrée par une réduction des coûts, une taxation favorable et de meilleurs prix", a ajouté Caterpillar. Le groupe précise qu'il employait 93.813 personnes dans le monde à la fin 2009, soit 19.074 de moins qu'un an auparavant, ce qui correspond à une réduction d'effectif de 20%. L'environnement économique en 2009 "a été le pire que notre compagnie ait vécu depuis la Grande récession" des années '30, a commentéle PDG du constructeur Jim Owens. Caterpillar espère une hausse de son chiffre d'affaires de 10 à 25% en 2010 par rapport à 2009.