Sur l'ensemble de l'exercice, le groupe de grande distribution français réalise des ventes de 83,99 milliards d'euros, en baisse de 0,3% en données publiées.

En organique, c'est à dire hors effet calendaire, des changes, de périmètre et de l'essence, la performance repasse toutefois dans le vert, à +3,9%. En 2013, le groupe avait déjà enregistré un chiffre d'affaires organique en progression de +2,5%.

L'exercice 2014 du groupe s'est terminé sur une note positive avec un quatrième trimestre en hausse de 2% (+4,1% en organique), à 22,62 milliards d'euros, un chiffre très légèrement supérieur aux prévisions des analystes, qui tablaient sur 22,45 milliards. Sur cette période, la France recule en publié (-0,5%), avec un impact négatif de 1,6% dû à la baisse des prix de l'essence, mais progresse en organique de 1,1%.

Sur l'ensemble de l'exercice, le groupe de grande distribution français réalise des ventes de 83,99 milliards d'euros, en baisse de 0,3% en données publiées. En organique, c'est à dire hors effet calendaire, des changes, de périmètre et de l'essence, la performance repasse toutefois dans le vert, à +3,9%. En 2013, le groupe avait déjà enregistré un chiffre d'affaires organique en progression de +2,5%. L'exercice 2014 du groupe s'est terminé sur une note positive avec un quatrième trimestre en hausse de 2% (+4,1% en organique), à 22,62 milliards d'euros, un chiffre très légèrement supérieur aux prévisions des analystes, qui tablaient sur 22,45 milliards. Sur cette période, la France recule en publié (-0,5%), avec un impact négatif de 1,6% dû à la baisse des prix de l'essence, mais progresse en organique de 1,1%.