Carrefour attaque Albert Heijn pour concurrence déloyale

06/11/18 à 09:39 - Mise à jour à 09:39

Source: Belga

La chaîne d'origine néerlandaise Albert Heijn vient de rouvrir un magasin à Lokeren, ce qui déplaît à Carrefour qui a décidé d'attaquer son concurrent en justice, rapporte De Tijd mardi.

Carrefour attaque Albert Heijn pour concurrence déloyale

© Belgaimage

Carrefour a décidé d'attaquer Albert Heijn devant le tribunal de l'entreprise néerlandophone de Bruxelles pour concurrence déloyale. L'intention est de faire fermer le nouveau magasin Albert Heijn de Lokeren. L'endroit choisi pas le distributeur néerlandais n'est pas anodin car c'est à moins de 200 mètres du magasin que les distributeurs Ahold (maison mère d'Albert Heijn) et Delhaize avaient dû céder à Carrefour fin mai 2017 sous la pression de l'Autorité belge de la concurrence (ABC) pour que leur fusion soit validée.

Le porte-parole de Carrefour indique que "l'ouverture de ce magasin par Albert Heijn nous déplaît. Nous sommes défavorisés et ceci ne répond pas aux termes de l'accord que nous avions passé avec eux il y a deux ans".

Baptiste van Outryve dénonce le non-respect des conditions de concurrence telles qu'elles avaient été imposées par l'Autorité de la concurrence. L'ABC explique cependant que tout s'était fait dans les règles concernant la réouverture du magasin de Lokeren. "Il n'y a plus de problème de concurrence locale", a expliqué Bert Stulens, auditeur auprès de l'Autorité belge de la concurrence.

À partir du moment où un concurrent (Carrefour) a repris le magasin d'Albert Heijn, la concurrence s'est ouverte, a-t-il expliqué, avant de préciser que les accords passés entre Ahold Delhaize et l'ABC ne prévoyaient pas de clause de non-concurrence. Même son de cloche du côté d'Albert Heijn, où l'on se dit confiant quant à l'issue de la procédure intentée par Carrefour.

Nos partenaires