La filiale du groupe Vivendi doit faire face depuis plusieurs années à un contexte plus difficile en France, avec notamment la concurrence dans le sport de BeIN Sports, SFR (Altice) et bientôt celle de Mediapro, et, dans les séries et films, l'essor accéléré des plateformes de vidéo sur abonnement comme Netflix et Amazon Prime.