Le SNI attribue cette augmentation -qui était déjà de 36% en 2013- au phénomène des vols internes aux entreprises. Selon son étude, un tout petit peu plus de la moitié des sociétés aurait en effet rencontré un tel problème ces deux dernières années.

Le vol commis par le personnel représente environ 40% de tous les vols dont sont victimes les entreprises. Le dommage causé est alors "facilement 10 à 14 fois plus élevé" qu'un vol à l'étalage commis par un client, notamment car de tels méfaits peuvent s'étaler sur une plus longue période.

En plus de permettre de détecter les vols internes, les caméras peuvent également aider à motiver certains licenciements, souligne le SNI.

Le syndicat invite les entrepreneurs qui ont placé ce type de dispositifs à toujours en informer leurs travailleurs -une notification obligatoire- et à ne pas les filmer continuellement.

Le SNI attribue cette augmentation -qui était déjà de 36% en 2013- au phénomène des vols internes aux entreprises. Selon son étude, un tout petit peu plus de la moitié des sociétés aurait en effet rencontré un tel problème ces deux dernières années.Le vol commis par le personnel représente environ 40% de tous les vols dont sont victimes les entreprises. Le dommage causé est alors "facilement 10 à 14 fois plus élevé" qu'un vol à l'étalage commis par un client, notamment car de tels méfaits peuvent s'étaler sur une plus longue période.En plus de permettre de détecter les vols internes, les caméras peuvent également aider à motiver certains licenciements, souligne le SNI.Le syndicat invite les entrepreneurs qui ont placé ce type de dispositifs à toujours en informer leurs travailleurs -une notification obligatoire- et à ne pas les filmer continuellement.