La société flamande de transport en commun et l'exploitant de l'aéroport ont conclu un accord de principe en 2015 au sujet de cette navette autoroulante. Après les études d'usage, la construction a désormais été confiée à 2GetThere d'Utrecht. L'entreprise dispose d'une certaine expérience dans les véhicules autonomes, notamment aux Pays-Bas et au Moyen-Orient.

2GetThere va dans un premier temps développer la technologie. A l'automne 2019, le bus devrait être testé une première fois, sur des terrains de l'entreprise néerlandais. Les pistes de test seront ensuite déplacées à Brucargo, début 2020.

Si les tests sont positifs, des passagers et employés pourraient être transportés à partir de 2021 entre le terminal et Brucargo. "La navette sera le premier véhicule autonome de Belgique à être mêlé à la circulation." Cela se fera à vitesse encadrée et sous la supervision d'un dispatcheur.

La société flamande de transport en commun et l'exploitant de l'aéroport ont conclu un accord de principe en 2015 au sujet de cette navette autoroulante. Après les études d'usage, la construction a désormais été confiée à 2GetThere d'Utrecht. L'entreprise dispose d'une certaine expérience dans les véhicules autonomes, notamment aux Pays-Bas et au Moyen-Orient. 2GetThere va dans un premier temps développer la technologie. A l'automne 2019, le bus devrait être testé une première fois, sur des terrains de l'entreprise néerlandais. Les pistes de test seront ensuite déplacées à Brucargo, début 2020. Si les tests sont positifs, des passagers et employés pourraient être transportés à partir de 2021 entre le terminal et Brucargo. "La navette sera le premier véhicule autonome de Belgique à être mêlé à la circulation." Cela se fera à vitesse encadrée et sous la supervision d'un dispatcheur.