Les discussions sur les conditions salariales et de travail dans le secteur ont été interrompues la semaine dernière. Afin d'appuyer leurs revendications, les syndicats mènent une première action ce mardi sur le site de l'Otan à Bruxelles, où sont attendus quelque 500 participants.

Des agents normalement actifs à l'aéroport de Zaventem, responsables de la vérification de bagages, en font partie. La perturbation la plus importante en raison des actions qui doivent durer toute la journée, devrait se produire en matinée avant 10h00, selon l'aéroport.

La situation devrait ensuite s'améliorer. Brussels Airport appelle tout de même les voyageurs à se présenter bien à l'avance, à savoir deux heures avant le vol pour une liaison dans l'espace Schengen, et trois heures pour ceux qui en sortent. C'est une journée "normale" pour l'aéroport, avec un flux total de 68.000 passagers qui arrivent ou qui partent.