Pour célébrer l'événement, la compagnie aérienne Emirates a exceptionnellement affrété un de ces appareils sur sa ligne entre Dubaï et Bruxelles. Miss Belgique 2018, qui veut devenir pilote d'avion, était également présente pour l'occasion.

Dans les années à venir, Brussels Airport va investir 52 millions d'euros afin d'équiper la jetée B, celle réservée aux vols intercontinentaux, de nouveaux ponts d'embarquement. Les versions actuelles datent en effet de 1992. La triple passerelle inaugurée jeudi, après six mois de travaux, est la première concrétisation de cet investissement.

Celle-ci permettra un embarquement et un débarquement plus rapides des gros avions, comme les A330, A350, les Boeing 777 et 787 ou encore l'A380, le plus grand appareil au monde.

Exceptionnellement, Emirates a fait voler un de ces avions entre Dubaï et Bruxelles et inversement, alors que la liaison est d'ordinaire assurée par un Boeing 777. L'Airbus s'est posé vers 13H30 sur le tarmac de Zaventem avant d'être traditionnellement salué par les pompiers.

Le remplacement des vingt-deux autres passerelles d'embarquement débutera fin 2018. L'opération, qui se déroulera en plusieurs phases, doit prendre fin en 2022.