Le trafic a quadruplé par rapport à mai 2021. Il se trouve néanmoins toujours à 74% du niveau atteint en 2019, avant la crise sanitaire qui avait paralysé le transport aérien. La tendance est inversée dans le domaine du transport cargo. Les volumes de cargo aérien sont en diminution par rapport à l'année dernière (-9%), mais en hausse de 12,5 % par rapport à 2019. A l'aéroport de Charleroi, mai 2022 a été le meilleur mois depuis mars 2020, s'est réjoui le Brussels South Charleroi Airport la semaine dernière. Au total, il a accueilli sur ces 31 jours 791.591 passagers, soit 6% de plus qu'en mai 2019, avant la crise du coronavirus.

Le trafic a quadruplé par rapport à mai 2021. Il se trouve néanmoins toujours à 74% du niveau atteint en 2019, avant la crise sanitaire qui avait paralysé le transport aérien. La tendance est inversée dans le domaine du transport cargo. Les volumes de cargo aérien sont en diminution par rapport à l'année dernière (-9%), mais en hausse de 12,5 % par rapport à 2019. A l'aéroport de Charleroi, mai 2022 a été le meilleur mois depuis mars 2020, s'est réjoui le Brussels South Charleroi Airport la semaine dernière. Au total, il a accueilli sur ces 31 jours 791.591 passagers, soit 6% de plus qu'en mai 2019, avant la crise du coronavirus.