Depuis 2008, Brussels Airlines réclame déjà un supplément pour les paiements par carte de crédit effectués sur son site internet ou à ses guichets. Désormais, les canaux de vente extérieurs - en d'autres mots les agences de voyages - sont également concernés par cette taxe.

"De nombreuses sociétés et prestataires de voyages imposent déjà une taxe pour l'utilisation d'une carte de crédit", a précisé la compagnie aérienne qui affirme ainsi "suivre la tendance" du secteur.

Les paiements par cartes de débit et en liquide ne sont quant à eux pas concernés par ce supplément. "Les coûts liés aux cartes de crédit augmentent. Une partie de ces hausses sera répercutée sur nos clients mais ces derniers ont toujours l'opportunité d'utiliser un autre moyen de paiement", a conclu Brussels Airlines.

Trends.be, avec Belga

Depuis 2008, Brussels Airlines réclame déjà un supplément pour les paiements par carte de crédit effectués sur son site internet ou à ses guichets. Désormais, les canaux de vente extérieurs - en d'autres mots les agences de voyages - sont également concernés par cette taxe. "De nombreuses sociétés et prestataires de voyages imposent déjà une taxe pour l'utilisation d'une carte de crédit", a précisé la compagnie aérienne qui affirme ainsi "suivre la tendance" du secteur. Les paiements par cartes de débit et en liquide ne sont quant à eux pas concernés par ce supplément. "Les coûts liés aux cartes de crédit augmentent. Une partie de ces hausses sera répercutée sur nos clients mais ces derniers ont toujours l'opportunité d'utiliser un autre moyen de paiement", a conclu Brussels Airlines. Trends.be, avec Belga